Je suis une femme normale, j’avais une vie normale jusqu’à ce que mon mari a trouvé une nouvelle passion : les voitures de course ! À partir de là, nous vivons dans la monotonie que la nuit après le boulot, il ne pense qu’aux moteurs et tunings. Les week-ends et jours fériés, il sort avec des amis en participant à tous les rendez-vous et manifestations diverses en m’oubliant complètement. Je l’aime et je le comprends, et comme tout passionné, je ne peux rien lui interdire. Toutefois, il m’a complètement oublié, particulièrement dans notre vie intime, et précisément sur le plan sexuel. Alors, j’ai du trouver une solution que dès fois, il ne remarque même pas !

Un collègue m’a dépanné !

Je n’ai ni ami ni parents pour raconter mes soucis, que j’étais obligée de tout raconter ç un collègue au bureau. Il m’a demandé ce qu’il peut faire pour m’aider, et là, je ne savais pas quoi lui dire. Puisqu’il est assez intelligent, il comprend parfaitement ce qui me manquait, et un samedi, il m’a invité à venir dans son appart. Sur le canapé, je ne cesse de lui raconter mes histoires sex que tout d’un coup, il s’est jeté sur moi tout en m’embrassant et me caressant.


Cette chaleur humaine me faisait vibrer, comme une chose que j’avais perdue et que j’ai retrouvée. Carrément, il est un ami et côté sexe, on ne faisait que baiser sans aucun sentiment ni rien d’autre, ce qui nous arrangeait. Devenu sexfriend, le plus intéressant avec lui c’est qu’il trouve toujours de nouvelles choses à expérimentées, que ce soit une pratique ou une nouvelle position.

Mon mari est tout à fait indifférent

Un après-midi, nous étions en train de baiser chez nous quand j’entendais le vrombissement de son moteur. Dès qu’il rentrait, il nous a surpris sur le canapé, et moi je m’habillais à peine, que mon mari n’a rien remarqué, au contraire, il lui raconte ses histoires de caisse et de moteur à mon collègue. Depuis, on faisait plus attention que pour pouvoir assouvir nos besoins, on a loué un studio près de notre lieu de travail et lors des pauses ou avant de rentrer, on y va pour baiser particulièrement tous les weekends.